Articles Tagués ‘centre de méditation’

La manière dont nous nous asseyons durant la méditation a une influence profonde sur les émotions et les états mentaux dont nous faisons l’expérience. Une légère modification dans l’angle sur lequel vous tenez votre menton ou dans la droiture de votre dos peut influencer vos ressentis.

Le principe de base à acquérir est à la fois une position permettant de vous détendre et d’être confortable tout en étant à la fois alerte et attentif. Une méditation doit être confortable mais ne peut se faire allongée, l’esprit ne serait plus alerte et attentif. La position doit être confortable afin de prendre plaisir dans la méditation et vous devez parvenir à vous détendre afin de relâcher les conflits émotionnels sous-jacents causés par les tensions physiques.

La position idéale est assise. L’intérêt du coussin de méditation est qu’il permet une position en tailleur tout en maintenant le dos droit. En tailleur car cela symbolise l’unité de la vie et de la mort, du bien et du mal, des moyens habiles et de la sagesse, des principes masculins et féminins.

L’axe de la colonne vertébrale sera posé sur le bord du coussin afin de maintenir la colonne droite sans effort et ceci permettra d’ouvrir votre poitrine pour respirer librement, le ventre détendu.

La méditation sur un coussin de méditation permet d'adopter une posture correcte, à la fois ferme et détendue pour un état d'esprit détendu et alerte.

Le zafu est un coussin de méditation initialement utilisé dans la pratique de zazen et qui s’est généralisé à toutes les pratiques méditatives, facilitant la posture. Il faut préciser que le bouddhisme zen est particulièrement rigoureux quant à la posture, et que la pratique est ritualisée, ce qui peut indiquer la portée d’un simple coussin.

Le zafu est un coussin rond, d’environ 35 cm de diamètre et 17 cm de haut. Il est originaire de Chine, et le mot japonais signifie siège en massette. On le pose souvent sur un zabuton.

Les zafu contemporains sont en tissu fort, généralement noir, et comportent trois pièces cousues : deux fonds circulaires et un grand rectangle qui les relie. Ils sont le plus souvent remplis de kapok ou de balle de millet. Le coussin relève les hanches, rendant plus stables les positions assises avec les jambes croisées.

Le zafu est à la fois un accessoire utilitaire et un symbole de la pratique de zazen. Avant de s’assoir, les pratiquants du zazen s’inclinent en gassho- vers le zafu, vers les autres participants, et vers le maître. Dans beaucoup d’endroits, il y a une forme prescrite pour tenir le zafu avec respect en traversant la salle de méditation (zendo).

Nos zafus sont tous remplis de kapok.


Tous nos zafus sont remplis de Kapok. Le kapok, en malais kapuk, est une fibre végétale que l’on tire de fruits de plusieurs arbres de la famille des Bombacaceae. On utilise plus particulièrement ceux de Ceiba pentandra, le kapokier (aussi appelé «fromager»), un grand arbre des zones tropicales, originaire de Java. Ceux de Bombax ceiba, un autre fromager, peuvent également être employés.
Cette fibre très légère a pour caractéristique son imperméabilité et son imputrescibilité. Elle est constituée par les poils fins et soyeux recouvrant les graines.

Retrouvez les ici : http://www.esprit-tibetain.com/CT-1599-zafu-et-bancs-de-meditation.aspx


Publicités