Archives de la catégorie ‘Le Tibet’

Nouvelle rubrique du site Esprit-tibetain.com, Actu Tibet

Nous venons de mettre en place une nouvelle rubrique sur le site http://www.esprit-tibetain.com, la rubrique ACTU TIBET.

Nous y publierons des infos sorties de l’actualité, infos pertinentes qui nous auront marqués ou émus et que nous souhaiterions vous faire partager.

Alors n’hésitez pas à visiter cette rubrique régulièrement et à en faire part à vos amis.

Aujourd’hui, nous avons ajouté une vidéo émouvante réalisée au 6 février 2012 par l’administration centrale tibétaine (gouvernement en exil) à Dharamsala en Inde. Elle concerne les assauts répétés subis par les Tibétains durant ces dernières années. Elle est aussi un hommage aux 830 tibétains actuellement prisonniers politiques au Tibet.

Bonne journée, bon week-end, et bonnes vacances pour ceux qui les démarrent aujourd’hui !

Aujourd’hui un peu de fainéantise, nous avons choisi de reprendre l’intégralité des informations de Wikipédia qui nous présente l’évènement sous plusieurs angles.

10 mars 1959 :  Au Tibet, à Lhassa, soulèvement populaire (selon l’historiographie du gouvernement tibétain en exil) ou du clergé et de la noblesse tibétaines (selon celle du gouvernement chinois) contre les Chinois et leurs partisans, soulèvement réprimé dans un bain de sang (87 000 morts) selon les émigrés tibétains (le gouvernement chinois fait remarquer que l’armée tibétaine ne comptait que 10 000 hommes et Lhassa 37 000 habitants à l’époque, et que les exilés ne donnent pas le nom de l’officier chinois sur lequel ce chiffre aurait été trouvé).

Le soulèvement tibétain de 1959, ou rébellion tibétaine de 1959 – pour reprendre la formulation des
milieux exilés tibétains – est la révolte anti-chinoise et anti-communiste qui éclata le 10 mars 1959 à Lhassa, la capitale du Tibet , huit ans après la signature de l’Accord en 17 points sur la libération pacifique du Tibet entre les représentants du dalaï-lama et ceux de la République populaire de Chine, accord par lequel le 14e dalaï-lama reconnaissait la souveraineté de la Chine sur le Tibet.

Selon deux auteurs, A. Tom Grunfeld et T. D. Allman, elle pourrait avoir été planifiée par la CIA – ce qui est contesté par d’autres, dont le dalaï-lama, qui déclare que la révolte fut spontanée – et/ou par les dirigeants Khampa.

Bien que la fuite du 14e dalaï-lama n’ait eu lieu qu’en 1959, une lutte armée entre les forces de la résistance tibétaine aidées par la CIA et celle de l’Armée populaire de libération chinoise avait commencé dès 1956 dans les provinces tibétaines du Kham et de l’Amdo, soumises aux réformes démocratiques. La guérilla s’étendit plus tard au reste de la région du Tibet et dura jusqu’en 1962.

L’anniversaire du soulèvement est observé par le gouvernement tibétain en exil et des personnes et associations solidaires de sa cause sous le nom de Jour du soulèvement tibétain (ou Jour du soulèvement national tibétain).

(suite…)

Le 5 mars 2011 nous entrons dans le nouvel an Tibétain. Ce sera l’année du Lièvre de Fer.

Ce calendrier est un calendrier luni-solaire.  Le Losar est célébré à partir du 1er jour du 1er mois lunaire. C’ est la fête la plus importante pour les Tibétains.

Les préparations démarrent bien avant cette date,  dès le début du mois précédent. En effet, les Tibétains confectionnent les habits neufs qui seront portés à partir du nouvel an, et ils préparent les nombreuses offrandes et mets qui seront mis à l’honneur. Lossar est considéré par les Tibétains  comme étant le jour de leur anniversaire. La tradition est d’offrir à cette date des vêtements neufs aux enfants, bien qu’aujourd’hui de plus en plus d’enfants reçoivent désormais des jouets…. Et pour  l’anecdote, aucun risque de manquer la date de l’anniversaire du petit cousin ou du neveu…

Offrandes et Tormas de beurre peints

Il est également impératif de procéder quelques jours avant à un grand nettoyage de chaque habitation et de dessiner des symboles auspicieux sur les murs de l’entrée et de la cuisine.

Traditionnellement, chaque famille va confectionner un Chemar (cliquer pour en savoir plus) qui comprendra d’un côté la tsampa mélangée au beurre de yak et de l’autre des grains d’orge grillés. Le tout sera surmonté de Tormas, des petites sculptures de beurre de yak coloré.

La veille du premier jour du nouvel an tibétain, tous les membres de la famille se réunissent pour un repas copieux, un réveillon, composé de viande séchée, de soupe à base de momos, et d’un fromage blanc mélangé à des raisins secs et du miel.

Le premier jour du nouvel an tibétain, les tibétains restent en famille, jouent aux  cartes, discutent, tous vêtus de neuf, et effectuent plusieurs rituels et prières. Le tout sera agrémenté de tchang, bière d’orge. Du côté des monastères, les moines du monastère de Namgyal effectuent des offrandes et des prières accompagnés par le Dalai Lama, les abbots des monastères, les lamas, les tulkus, les officiels du gouvernement. En ce jour, chacun échange le traditionnel « Tashi Delek » qui signifie « bonne année » (ce mot a été utilisé à tord en exil comme « bonjour », mais au Tibet « Tashi Delek est bien toujours utilisé que lors du nouvel an, le mot « tchapenane » étant utilisé pour bonjour).

Rituel de purification

Le lendemain du Lossar, le 2ème jour, est le jour où l’on honore les personnes de haut rang. Durant cette journée, le Dalai Lama et son gouvernement échangent des voeux entre monastères et dignitaires laïques, tel que les représentants de la Chine, de l’Inde, du Bouthan, du Népal, de la Mongolie et les autres visiteurs étrangers. De son côté, le peuple va rencontrer les amis et la famille éloignée.

A partir du 3ème jour du Lossar, le Dalai Lama assistera au rituel de transe de l’oracle qui va lui annoncer ses prédictions pour l’année à venir. Ensuite, les moines vont entamer la grande prière du Molam alors que le peuple changera les drapeaux à prières, brulera des encens, fera des tours de kora, chantera, dansera, jouera à des jeux de société et boira du tchang. C’est à partir de ce jour que le peuple et les moines commencent à célébrer et cela durera traditionnellement 15 jours au Tibet, 3 jours en tout en Inde et plus que 1 journée pour les exilés en Occident.

Remplacement des drapeaux à prières et lancé de tsampa

Nous vous souhaitons un Joyeux Lossar et vous invitons à profiter d’une réduction sur le site grâce au code spécial : LOSSAR (durée limitée…).

Et n’oubliez pas de changer vos drapeaux à prières, si vous devez les changer 1 fois l’an, c’est durant les 15 premiers jours de la nouvelle année tibétaine !!!